2015 / 19:00 – 19:20 [gmt] RADIO FRANCE / Live from Paris

“Exchange/ Fusion”, pour guitare électrique et électroniques


Radio station:                                 Radio France
Venue/s of the event:                  +
Links:                                                Bruno Letort
                                                             Christian Zanesi
                                                              +
                                                              +
audio stream:                              +
video stream:                               +

“Exchange/ Fusion”, pour guitare électrique et électroniques:
Le Duo Bruno Letort & Christian Zanesi
A l’occasion du Art’s Birthday 2015 en direct sur l’UER le 16 janvier 2015. Interprèterons en direct la pièce intitulée :
“Exchange/ Fusion”, pour guitare électrique et électroniques
Tout Duo fonctionne sur le principe de l’échange, échange d’énergies et d’idées musicales. Ici ,il y aura de plus l’échange de sons et de traitements dans l’idée d’aboutir à un moment de pure fusion.”

Christian ZANÉSI, né en 1952.
Ancien étudiant de Guy Maneveau et Marie-Françoise Lacaze (Université de Pau, 1974-1975) puis de Pierre Schaeffer et Guy Reibel (Conservatoire de Paris, 1976-1977). Depuis son entrée au Groupe de Recherches Musicales de l’Ina en 1977, il a multiplié les expériences, les réalisations et les rencontres. Il est à l’origine de nombreux projets dans les domaines de la radio, des publications et des manifestations musicales, notamment : le festival PRESENCES électronique, l’émission Électromania sur France Musique, les coffrets CD consacrés aux grands noms de l’électroacoustique.. Il est aujourd’hui le responsable de l’Ina-Grm. Depuis les années 90 il compose dans son home studio et puise son inspiration dans la rencontre poétique avec des sons remarquables.

Bruno LETORT, Compositeur français, né en 1963 à Vichy.
Guitariste chevronné, orchestrateur, il publie au début des années 1980 une série d’albums à la frontière du jazz et du rock. De Manu Katché à Noël Akchoté, en passant parRichard Galliano, Claude Barthélemy, André Ceccarelli, Jean-Paul Céléa, Didier Malherbe, Wally Badarou ou Jean-Claude Petit, il multipliera les collaborations avec desmusiciens venus de la scène jazz et improvisée.
Son catalogue recèle des musiques plus « écrites » : pour orchestre (Pièces pour les pays baltes, 1992 ; puis Le Continent obscur, commande de l’Orchestre Philharmonique de Radio France, 1998-99, hommage au cycle des Cités obscures), pour quatuor à cordes (Escales en 1992, la musique du spectacle L’Affaire Desombres en 2001) et même un premier « opéra interactif », François Villon l’opéra, en 1994. La démarche de Bruno Letort a toujours visé à la pluridisciplinarité. En témoigne le nombre d’œuvres qu’il a composées pour le théâtre, le cinéma, la danse, la vidéo, la scénographie.
Très lié à Benoît Peeters et François Schuiten, il a réalisé avec ces derniers L’Affaire Désombres, spectacle multimédia, créé dans le cadre du Festival 38e Rugissants à Grenoble en 1999.
En 2000 il fonde pour Radio France le label Signature. Sa collaboration avec François Schuiten l’emmène au Japon en 2005, où il signe la musique du pavillon de Belgique lors de l’exposition universelle d’Aïchi, puis à Bruxelles pour l’exposition consacré au Transsibérien lors du festival Europalia en 2006. En 2008, il compose la musique pour le film de Benoît Peeters retraçant les 35 ans du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême. En mai 2009, il collabore à la version scénique de Souvenirs de l’éternel présent avec François Schuiten et Benoît Peeters.
Parallèlement à son activité de compositeur, il est producteur sur France Musique, chaîne sur laquelle il a créé en 1995 Tapage nocturne, une émission consacrée aux musiques inventives (électroacoustique, ars-acustica, musique minimaliste, rock expérimental…). En 2012, il travaille avecFrançois Schuiten sur La Douce, notamment sur le programme de réalité augmentée développé par Dassault Systèmes. En 2013, il devient directeur artistique du festival Ars Musica et compose la musique pour le Trainworld (musée du train à Bruxelles) sur une scénographie de François Schuiten.
En décembre, il reçoit le prix de la meilleure musique de film au Festival International du film d’animation à Moscou.
 

Advertisements
This entry was posted in AB event 2015. Bookmark the permalink.